AMINE ROUCHICHE

Chef de projet web – Consultant en projets web et social media

Catégorie : Coaching

Mes conseils pour réussir dans le Digital

1. Trouvez votre communauté

Faire partie d’une communauté en ligne est une des choses les plus importantes pour vous permettre d’échanger avec les autres et apprendre de leur expérience. Vous pouvez contribuer avec vos propres sujets , comme vous pouvez participer et répondre aux questions des autres membres. Les groupes Facebook sont devenus les nouveaux lieux communautaires pour rencontrer des professionnels dans votre domaine mais ne négligez pas aussi les newsletters et les forums, ils demeurent encore intéressants car ils diffusent généralement, des informations plus fiable et plus qualitative.

2. Développer votre portfolio

Votre portfolio est votre CV en ligne, vous l’utiliserai à chaque fois qu’un client semble hésiter à vouloir vous commander un site web, une application ou un logo. Mais aussi parce-que vous aurez une vitrine online visible à tout moment, ce qui vous permettra de générer des leads (clients potentiels) sans effort.

3. S’auto former

L’une des choses à savoir quand il s’agit de Digital c’est que votre diplôme d’ingénieur logiciel acquis il y’a 10 ans ne vous servira pas à grand chose si depuis, vous ne vous êtes pas auto-formé. L’apprentissage en continu grâce notamment, au contenu gratuit sur internet, aux conférences, aux projets collaboratifs,… couplé à beaucoup de pratique dès le jeune âge vous permettra non seulement d’évoluer dans votre métier mais aussi de comprendre les autres métiers du digital, ce qui vous facilitera le travail d’équipe et la collaboration.

4. Construire votre E-réputation

Quand vous pensez à toutes ces personnes que vous connaissez uniquement sur internet et que vous ne verrez probablement jamais dans la vraie vie, ça vous pousse à penser que leur E-réputation est la seule manière que vous avez de juger de leur personnalité ou de leur travail. Dans votre cas aussi il y’a des personnes qui ne vous connaissent qu’à travers internet, réfléchissez à l’image qu’ils ont de vous, à comment vous voulez être perçue !

5. Donner pour recevoir

C’est la règle du gratuit sur internet ! La plupart des sites web ou application mobile vous donnent accès pour une certaine période pour tester leur produit.

Vos clients ne voudrons pas toujours payer la moindre chose que vous leur faites, ils ont cette idée qu’ils peuvent eux même faire le travail, que c’est facile, ajouter à ça leur manque de confiance dès qu’il faut payer sans voir le produit. Dans ce cas leur proposer un service gratuit supplémentaire, une période d’essai, une option gratuite, permettra de briser, dans la plupart du temps le mur de l’hésitation et vous faire gagner un client. La gratuite ça peut simplement être une rédaction de texte pour un site web par exemple.

6. Etre polyvalent

Imaginez que vous êtes en déplacement, votre client vous envoi un fichier word avec des photos à l’intérieur pour les insérer dans son site web ! Vous pouvez toujours lui demander d’envoyer les photos séparément mais ça sera une perte de temps, surtout si le client n’est pas très réactif, comme vous pouvez simplement apprendre à extraire des photos d’un fichier word, vous gagnez du temps et vous devenez moins dépendant de votre client. Dans le digital, les compétences que vous avez en plus de celles directement reliées à votre métier, sont très importantes quand il faut postuler pour un nouveau job, travailler en freelance, monter en grade,… etc.

7. Commencer jeune

Je conseil souvent aux étudiants de commence à pratiquer, en participant à des projets sur internet ou via des stages pratiques. En effet, il est essentiel d’avoir une expérience concrète qui vous ferra découvrir l’univers du digital, ses codes, ses contraintes, ses métiers,…etc. A mon avis, entamer le travail en parallèle des études n’est pas une mauvaise idée, surtout si vous souhaitez vous orienter vers le monde professionnel plus qu’académique.

8. Penser international

Le monde est connecté, ne vous limitez pas à votre ville, pays ou même continent. Certaines chaines Youtube génèrent des millions de dollars par an parce-qu’elles ont compris le potentiel qu’il y’a à diffuser un contenu pour les internautes à travers le monde. Votre aptitude technique, votre expertise, votre maîtrise d’un langage de programmation ou des techniques de design sont autant de compétences recherchées dans le monde entier, tout ce qu’il vous faut pour fructifier votre savoir faire c’est de comprendre comment fonctionne l’industrie du digital… et d’apprendre l’anglais :).

Cet article vous a plu ? Partagez-le ou laisse moi un commentaire.

Conférence Les Métiers du Web en Algérie

En Mai 2018 j’ai été co-organisateur et speaker lors de la conférences sur Les métiers du web en Algérie qui s’est déroulée à l’école Media Pro de Tizi-Ouzou avec la présence d’étudiants et professionnels des métiers du web et de l’audiovisuel. La rencontre fut fort intéressante, j’ai pu découvrir de jeunes talents qui m’ont impressionné avec leur volonté et leur détermination à se faire une place dans le domaine.

L’objectif pour moi est d’organiser fréquemment des événements de ce genre, afin de donner de la visibilité à la communauté du digital à Tizi-Ouzou.

Vous souhaitez recevoir le PDF de la conférence gratuitement dans votre boite mail ?

Demander le PDF de la conférence MWA

Comment évaluer le niveau de qualité de votre site web en 10 points clés

Cet article répond aux questions suivantes :

  • Comment évaluer le niveau de qualité de mon site web ?
  • Comment discuter avec mon équipe et mon prestataire de mon site web ?
  • Quelles sont les critères de qualité d’un site web d’entreprise ?

Comment évaluer le niveau de qualité de votre site web en 10 points clés.

En tant que chef d’entreprise, responsable marketing ou chargé(e) de communication vous êtes amené à discuter de votre projet de site web avec votre partenaire en communication ,un prestataire freelance ou même avec votre équipe interne,
pour cela, il est utile de savoir quel vocabulaire employer et surtout, quels points aborder.

Pour vous permettre d’être efficace dans cette mission, je vous propose dans cet article une liste non exhaustive des principaux critères de qualité d’un site web d’entreprise.

1. Contenu adapté pour le WEB

Vous avez rédigé vos textes de présentation, offre commerciale, messages publicitaires mais vous n’êtes pas satisfait de leur résultat sur votre site web, c’est normal si votre contenu n’a pas été adapté pour une consultation en ligne.

Votre prestataire devrait vous fournir des services en rédactionnel pour reformuler ou écrire des blocs de textes courts et adaptés à la lecture en ligne, principalement pour la page d’accueil.

2. Page d’Accueil bien structurée

Point d’entrée de votre site web, la page d’accueil est d’une importance primordiale vis-à-vis des internautes, elle doit bénéficier d’une attention particulière pour inciter les visiteurs à consulter d’autres pages et éviter d’avoir un taux de rebond élevé.

Parmi les critères à vérifier avec votre web-designer :
Logo : Bien positionné et visible du premier coup d’œil.
Images: de haute de qualité et en cohérence avec votre activité.
Phrase d’accroche : Courte et précise pour donner une idée sur qui vous êtes rapidement.
Textes : Disposés en blocs de largeur et longueur courtes afin de faciliter la lecture.
Call to action : Bouton incitant au clic afin de diriger le visiteur vers la page devis ou vers vos services.

3. Images cohérentes et en haute résolution
Photos d’entreprises, photos d’événements, images produits, illustrations techniques… le choix d’images requiert un travail de recherche et de traitement pour aboutir à un résultat visuel cohérent.

Vérifiez avec votre prestataire les points suivants :
Vos images ne sont pas floues ou de mauvaise qualité
Présence des légendes sur les photos de la galerie
Optimisation de la qualité pour les smartphones et tablettes
Ajout de votre logo en filigrane sur les photos de produits

4. Rendu sur Smartphone et Tablettes
Le design adaptatif ou responsive design est désormais généralisé et il n’y a aucune raison pour que votre site web ne soit pas optimisé pour les dispositifs mobiles (Tablettes et smartphones).
Pour cela, réfléchissez notamment à ce qui est important pour vos clients qui visitent le site via mobile, souvent les coordonnées de contact sont prioritaires, en effet, un client ne s’attend pas à retrouver des photos en haute qualité, des animations, ou des formulaires complexes sur un site web mobile. Allez donc vers l’essentiel et éliminer s’il le faut du contenu trop lent au chargement sur la version mobile.

5. Vitesse de chargement
La vitesse de chargement joue un rôle important dans l’expérience utilisateur, mais pas que, elle influence aussi sur le référencement de votre site web, au-delà de quelques secondes le visiteur risque de quitter votre page.
Vous pouvez optimiser la vitesse du site en demandant à votre prestataire de vérifier:
La taille des images
La compression des fichiers pour minimiser leur taille
La désactivation de fonctionnalités inutiles
Le temps de réponse du serveur

6. Votre site web sur Google
Le SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche) est un travail complexe et long, mais votre site devrait avoir sa place sur la première page de Google avec un minimum de mots clés,
parmi lesquels il y’a le nom de votre site web.
Pour vérifier cela Tapez le nom de votre site web sur Google et voyez le résultat.
Ce dernier doit contenir le titre de votre entreprise suivi de l’activité principale avec une longueur maximum de 70 caractères, ensuite une description courte de votre activité.

7. Sécurité optimale
Votre site web doit respecter quelques règles de base de sécurité, cela ne doit surtout pas être négligé, en effet, un piratage pourrait survenir à tout moment et causer l’arrêt momentané du site ou la perte de données.

Vérifiez avec votre développeur web les points suivants :
Niveau de sécurité des mots de passe
Sécurité des formulaires
Sécurisation de l’url d’accès au back office
Sécurité des répertoires dans le serveur
Utilisation du protocole HTTPS

8. Statistiques de visites
Les données relatives aux visiteurs de votre site web peuvent être très utiles à votre département Marketing, demandez à votre prestataire d’installer un module de statistiques tel Google Analytics.

9. Sauvegarde automatique
Selon l’offre d’hébergement que vous aurez choisi, votre prestataire devrait vous proposer une formule incluant une sauvegarde automatique de tout le contenu de votre compte (site web, emails, bases de données,…). Pour un site de petite taille, une sauvegarde hebdomadaire suffira largement.

10. Informations d’accès
Une fois votre site web mis en ligne, vous pouvez demander à votre prestataire les différentes informations d’accès (cPanel, FTP, Console d’administration,…) ceux-ci seront précieux au moment de vouloir effectuer une opération de maintenance ou de mise à jour, faire une refonte du site ou effectuer un transfert vers un autre serveur. Les accès sont constitués généralement de 3 éléments : Lien d’accès, nom d’utilisateur, mot de passe.

COMMENT-ÉVALUER-LE-NIVEAU-DE-QUALITÉ-DE-VOTRE-SITE-WEB

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén